Recherche rapide

Bien choisir votre séjour

Préalable à l’attention des candidats et de leurs parents

Outre l’étude d’une langue, un séjour linguistique permet à un jeune de développer son intelligence en découvrant les réalités d’une culture différente de la sienne. Ayant le goût de la découverte et dotés par là même de puissantes qualités d’adaptation, la grande majorité des adolescents possède tous les atouts pour réussir cette aventure. Mais elle peut être très difficile pour quelques-uns (jeunes réfractaires à l’idée de quitter leurs petite habitudes, n’acceptant pas la contrariété, repliés sur eux-mêmes…). A ces derniers, nous déconseillons une expérience de vie familiale sans cours ni activités. Il importe également que leurs parents soient pleinement conscients des efforts que leur enfant devra fournir sur lui-même pour réussir son expérience sans décevoir son entourage à l’étranger.

Classification des niveaux de difficulté des séjours

Référence commune européenne (ces références sont indiquées en haut des pages descriptives des séjours).

Niveau A1 et A2

- Séjours d’initiation (débutants) ou de perfectionnement (débutants intermédiaires) fondés sur le jeu et la créativité des élèves.

Niveau B1

- Séjours de perfectionnement contenant des cours de langue appropriés pour des élèves capables de formuler des phrases et d’établir un dialogue de base cohérent.

Niveau B2

- Séjours nécessitant une aptitude à communiquer (ce niveau est aussi appelé niveau seuil).

Dans le cadre des séjours incluant des cours de langue, la pédagogie de référence est prodiguée par des professeurs autochtones appliquant les méthodes d’enseignement de leur langue aux étrangers :

a. renforcement des connaissances à partir de ce qui est déjà connu
b. développement du vocabulaire, de l’intonation
c. mise en confiance dans la pratique de la langue en mettant en valeur les points forts de l’élève plutôt que ses points faibles
d. accent mis sur l’usage créatif de la langue plutôt que sur l’exercice grammatical.


NB : ces méthodes n’ont rien de commun avec la pédagogie pratiquée dans les établissements scolaires, sauf dans le cadre des prépa-bac ou des prépas-concours.

Les niveaux B1 et B2 sont suffisants dans le cadre des séjours « découverte de vie familiale » ou « découverte de vie scolaire et familiale de courte durée* ».

Pour ces séjours, dont l’efficacité n’est plus à prouver sur le plan linguistique, les qualités requises sont plutôt liées au caractère de l’élève :

- Etre enthousiaste, curieux (éprouver un intérêt réel pour la culture du pays visité), et facile à vivre !-
- Etre prêt à donner avant de recevoir, condition sine qua non d’une intelligente intégration.

Quel que soit le pays, l’usage du tabac est évidemment proscrit dans les établissements scolaires.

* Année scolaire, semestre ou trimestre à l’étranger - niveau B2 minimum ou C1.

Niveau C1

- Capacité à s’exprimer de façon quasi autonome.

Classes préparatoires, prépa-bac. Il s’agit de séjours nécessitant un bon niveau linguistique B2 ou C1 et comportant un programme linguistique très intensif, dispensé par des professeurs de niveau universitaire (classes prépas, prépa bac…).